> Les sites remarquables > Rennes-Le-Château > Le Domaine

  

 

Le Belvédère
Une promenade et une vue somptueuse

Rennes-Le-Château ou l'histoire d'un grand secret

 

   Le belvédère offre une promenade incomparable et une vue inouïe sur la plateau et les Bals de Couleurs. Cette parenthèse qui termine le parc est construite sur un solide roc et relie les deux points opposés de l'ensemble des jardins de la Villa Béthanie. D'un côté on trouve la Tour Magdala, de l'autre la Tour de l'orangeraie.

 

 

   Il est important de noter que ce belvédère n'avait pas pour objectif de finir proprement les travaux de Bérenger Saunière mais de servir de citerne, permettant l'alimentation en eau des superbes jardins de la Villa Béthania.

 

 

   Certains auteurs ont voulu y voir une cache ayant permis à l'abbé Saunière de dissimuler son "trésor"...


Le belvédère sur son roc

 


Le belvédère c'est aussi une promenade le long des jardins
A noter que la pergola n'existait pas du temps de Saunière

 

   On a longtemps cru que la promenade du belvédère était un arc de cercle parfait fermant le parc, ce dernier étant un carré symbolisant un échiquier avec ses deux tours. Les dernières recherches prouvent que cette piste est fausse. Non seulement le parc n'est pas carré mais le belvédère n'est pas un arc de cercle.

   Ceci a été démontré grâce à l'étude de la géométrie sacrée du Domaine révélant bien autre chose qu'un simple échiquier. Le plan de référence du Domaine qui en découle montre une forme beaucoup moins simple et qui cache des propriétés géométriques étonnantes.


Plan de référence du Domaine issu du plan 1917 et rectifié selon Google Earth,
les photos IGN et les photos anciennes du temps de Saunière

 

   Après le décès de Marie Dénarnaud, unique héritière de Bérenger Saunière, la famille Corbu hérita à son tour de ses biens par un legs universel.

 

   Afin d'attirer les touristes, Noël Corbu, le nouveau propriétaire, décida de créer un restaurant "La Tour" à l'intérieur de cette citerne. Et, afin de le rendre plus agréable, il fit des ouvertures dans la paroi, permettant ainsi aux clients de profiter du paysage tout en restant au frais durant les chaudes journées d'été.

 


Le belvédère et les ouvertures percées par Noël Corbu

 

   Le belvédère servit également aux premiers chercheurs de lieu discret pour démarrer des fouilles.

 

   Rien ne fut trouvé, mais malheureusement ces recherches anarchiques ont laissés des souvenirs qui défigurent aujourd'hui le Domaine.

 

   Les constructions ont également souffert par ces attaques directement faites sur les fondations.

 

11 + 11 marches

 

   Pour accéder au belvédère qui est le point de passage obligé pour se rendre vers la Tour Magdala ou la Tour de l'Orangeraie, il est nécessaire de traverser le jardin (l'échiquier) du Domaine. Ensuite, le choix se présente au visiteur, à droite, ou à gauche ? Quel que soit le chemin qu'il décidera de prendre, il devra monter 11 marches et en descendre 11 autres pour revenir dans le jardin, soit au total 22 marches.

 

   22 est un nombre que Saunière affectionne et que l'on retrouve dans de nombreux éléments. Le crâne sur le fronton du cimetière possède par exemple 22 dents.


Le belvédère et ses 22 marches

 

   Le belvédère est aussi une vue incroyable sur le "Val des couleurs" et les chaînes de montagne avoisinantes. Le lieu laisse immanquablement un souvenir magique à ceux qui le visitent en été. Mais c'est aussi une promenade terrible en hiver où le froid et le vent glacé fouette les remparts. Saunière y laissera sa santé et cinq jours plus tard sa vie, un certain 17 janvier 1917


Le belvédère c'est aussi une vue étourdissante sur le val des couleurs

 

Copyright © - Tous droits réservés - Jean-Pierre Garcia - http://www.rennes-le-chateau-archive.com