Rennes-Le-Ch?teau Archive Index du Forum


    Ou l'histoire d'un grand secret ... 

 

 

Avertissement : Ce forum est dédié à tous les curieux, les passionnés et les chercheurs. Sont donc exclus les sujets d'ordre privé, incohérents, diffamatoires, provocateurs, politiques ou grossiers, n'ayant pour but que d'agresser ou de semer la discorde.  Les membres qui ne respecteront pas ces règles minimum de courtoisie seront avertis puis immédiatement exclus sur récidive, leurs messages seront supprimés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Messages du Web master

 

   J'ai conçu cet ouvrage comme j'aurais souhaité le trouver sur une étagère, il y a de nombreuses années, à une époque où l'affaire m'était encore inconnue. Son élaboration résulte de plusieurs années d'investigation et son écriture s'imposa comme la fin d'une étape. J'espère ainsi ravir ceux qui découvrent, ceux qui veulent connaître le vertige, mais aussi les pointus en leur montrant du doigt quelques preuves inédites en image d'une réalité que l'on ne peut plus nier. Nul besoin après ceci de s'acharner à convaincre sur l'existence d'un secret historique essentiel. Le fait est là et il faut dorénavant faire avec...

 

   L'objectif n'est pas seulement de proposer une fresque sur 2000 ans d'Histoire et 50 ans de recherches, mais c'est aussi l'occasion de présenter une superbe découverte qui fut l'étincelle de ce projet. Je remercie à ce propos, Jean Brunelin, qui sut préserver le suspens jusqu'à la sortie du livre en mai 2008.

      J'ai aussi voulu un livre abordable pour tous ceux qui souhaitent comprendre et partager ma passion. Car, si depuis l'année 2005 l'affaire a su reprendre une assise historique solide grâce à Franck Daffos, sa complexité a rendu l'histoire de plus en plus hermétique. La découverte exceptionnelle méritait d'être couchée sur papier couleur. Il fallait imprimer cet héritage pour éviter toute dérive d'interprétation et remettre dans son vrai contexte le message. Surtout, cette surprise permet au public de prendre conscience de ce patrimoine que nous devons maintenant protéger...

 

       Je souhaite enfin que ces quelques pages, prolongation du site RLC Archive, aident à la poursuite du rêve et qu'elles participent à cet immense projet qui est la mise à jour de notre passé souterrain et de ses secrets...  

Jean-Pierre Garcia               

 

        "Le Secret dans l'Art ou l'Art du Secret"   est de nouveau disponible

Commandez-le ...

   Ce livre de 424 pages couleurs est composé de nombreuses illustrations, photos et synoptiques qui accompagnent l'aventure... L'ouvrage comblera les initiés mais aussi ceux qui souhaitent découvrir l'affaire simplement en découvrant les plus belles surprises de ces dernières années. Pour commander, rien de plus simple. Remplissez le bon et envoyez-le à l'adresse indiquée. Paiement possible par Paypal ou par chèque français...   L'ouvrage est également disponible à la boutique  Aux Portes de Rennes

  Patrick Pourtal, Webmaster du site  "Rennes-Le-Château - Le dossier" me proposa en juillet 2008 de répondre à ses questions suite à la sortie du livre "Le Secret dans l'Art". C'est avec un grand plaisir que je me suis mis à ma plume. Vous trouverez mes réponses ici : http://www.rennes-le-chateau.org/rlctoday/int-jpg.asp

Je remercie également André Douzet pour avoir publier une page critique sur "Le Secret dans l'Art"
Vous pouvez la découvrir ici :
http://www.societe-perillos.com/som_garcia.html

 

Site partenaire

   Les Editions ARQA éditions d’art et de bibliophilie, vous invitent à acquérir un choix d’ouvrages en tirage limité réservé aux amateurs d’art, aux chercheurs éclairés, aux curieux impénitents. Ces ouvrages exploreront des Terrae incognitae jusqu’aux confins de la Poésie, de l’Écriture et de la Tradition, …

 
Nouveautés à lire ...          

Pour voir le clip d'annonce :  http://www.youtube.com/watch?v=qItG4rZc8KQ

 

 

Pour participer à la souscription vous pouvez retournez le bon ci-dessous :

BON DE SOUSCRIPTION

 

Les 1000 premiers exemplaires seront numérotés et signés par l’auteur.

TEMPLIERS - Recherches d’authenticité

par George H. Kiess

 

    1099. Les croisés prennent Jérusalem. Un épouvantable massacre, à la fois inutile et à jamais impardonnable. Deux à trois décennies plus tard, un groupe d’hommes prononce le vœu de ne plus retourner en Occident. Ils deviendront Guerriers ou Moines. On les appellera les pauvres frères de la Milice du Temple de Salomon.  Les Guerriers : Le champenois, Hugo Pagani, charismatique et décideur. Il sera ambassadeur en Europe de l’Ouest pour la cause palestinienne, pour le roi de Jérusalem qui a un besoin impératif de soldats pour maintenir ses conquêtes. Les Moines : des « chercheurs », savants, polyglottes, érudits ; des scientifiques tournés vers les origines des connaissances et la découverte des religions… La leur entre autres. Les Katholikos de Rome ; religion ou parti politique ? Pertinente question. L’origine de leurs croyances depuis les Romains qui persécutaient les Christiques, les apôtres d’un Dieu dont le « Christ », Jésus, était leur prophète.

   Ces persécuteurs romains toujours présents, leur vrai visage. Le secret des hommes du Temple qui découvrent ces vérités, et qui doivent se taire au risque de leur vie. Les Maîtres successifs de l’Ordre du Temple. Étaient-ils dix ou onze pour arriver jusqu’à Gérard de Ridefort, le Grand-Maître qui a trahi ? Et le troisième Maître des Templiers qui un jour donna sa démission et ne fut plus à la tête de l’Ordre, ce « Grand-Maître » qui revint en Europe pour entrer dans un monastère. Cet autre Maître de l’Ordre qui donna également sa démission, mais resta au service du roi de Jérusalem. Le Grand Maître Bertrand de Blancaforti, capturé ; puis, libéré sur négociation, en payant rançon. Fini l’ésotérisme farfelu des 9 chevaliers… pendant neuf ans… 1118, création de l’Ordre… La vérité sur le Maître félon Gérard de Ridefort… Les secrets des « frères initiés ». Les raisons véritables de ces croisades. Les aspects réalistes et historiques de l’existence des Templiers sur un peu moins de deux siècles.… Savions-nous tout cela ?

 

               10 ans déjà... 

           C’est avec un immense plaisir que je souhaite longue vie à ces deux nouveaux ouvrages de Franck Daffos. Voici maintenant 10 ans que le destin nous a rapprochés suite à l’ouverture du site RLC Archive le 5 mai 2004, et depuis, le vent continue de souffler. Je m’en souviens encore… Surpris par ce site Web légèrement provocateur et par son contenu sans cesse orienté vers de nouvelles pistes, Franck avait pris son téléphone pour me recommander d’y ajouter une référence qui manquait. L’échange dura en réalité plus de trois heures… C’était le début d’une aventure et d’une amitié qui se poursuit aujourd’hui plus que jamais. Ce fut aussi la naissance du forum que je décidai d’ouvrir pour faire face à une vague de protestations, de censures, et d’attaque gratuites contre l'auteur. Où sont-ils aujourd’hui tous ces incrédules arcs boutés sur leur conviction ? Que reste-t-il de toutes ces thèses destinées à nous faire croire que l’histoire de Rennes est une ridicule affaire de trafic de messe ? Rien… car une fois de plus le temps est seul juge… Finalement parmi les innombrables ouvrages publiés, seuls certains continuent d’abreuver le long fleuve tranquille des deux Rennes. Ce fut aussi, lors d’une nouvelle rencontre à ND de Marceille en 2006, la découverte d'une signature, celle de Mathieu Frédeau sur le tableau de Saint Antoine, un indice qui allait nous replonger dans de nouvelles pistes dont les tableaux jumelés de Rennes-les-Bains. Ce fut enfin le temps d’un premier bilan et la sortie d’un livre qui synthétise : « Le Secret dans l’Art ou l’Art du Secret ». Depuis, Franck a voulu prendre du recul, sans doute pour se reposer à propos d’une malheureuse affaire qui n’aurait jamais dû voir le jour, mais on ne quitte pas Rennes comme cela… Il y a encore tant à dire et à raconter... Car nos échanges longs et savoureux démontrent une chose : notre passion reste intacte et déterminée.
      Ces deux ouvrages « Le secret dérobé » et « Le puzzle reconstitué » ne sont pas de simples rééditions. Ils sont aussi l’occasion pour l’auteur de renforcer certains messages et d’apporter des documents inédits. Ils sont aussi un magnifique tremplin pour ce qui va suivre l’année prochaine. Car même si nos recherches se sont éloignées en apparence ces dernières années, cette nouvelle étape prouve que nos chemins n’ont jamais été aussi proches et convergents…

 

La suite est ici...  10 ans déjà et plus d'1 million de visiteurs

Jean-Pierre Garcia       

 

        Il y a 45 ans naissait quasiment de rien...

   du vent des Corbières et des oubliettes de l’Histoire, un mystère échevelé de « curé aux milliards » que l’intelligentsia actuelle, bien embarrassée, considère être aujourd’hui un « mythe »…
Autrement dit après un demi-siècle de recherches biographiques et historiques, géographiques et archivistiques et plus de 450 livres publiés sur « l’Affaire de Rennes-le-Château », celle-ci se résumerait, en quelque sorte, à une escroquerie intellectuelle, un conte à dormir debout, un piège nébuleux aussi hasardeux qu’improbable dans lequel tomberaient tous les chercheurs qui, tels des papillons de nuit attirés par une lumière incandescente située au loin, dans un Razès enchanté par Gérard de Sède, et n’aurait comme seul recours que de colporter la légende de Rennes. Il suffit de le croire. Mais, pour croire le contraire, il est nécessaire surtout de se pencher, sans a priori aucun, sur les pièces incontournables du dossier pour comprendre à quel point les tenants d’un mystère sans corps, mais aussi sans queue ni tête, se retrouvent très rapidement démunis devant leurs propres contradictions. Depuis plus de dix ans, Franck Daffos avec ses ouvrages : le Secret dérobé et le Puzzle reconstitué, et ses conférences à Rennes-le-Château, démonte avec courage et abnégation tous les rouages de cette « machine infernale », comme aurait dit Cocteau, et démontre à qui veut l’entendre que l’affaire de Rennes est bien une affaire sérieuse - concernant des ecclésiastiques. Autrement dit un « secret de prêtres »… Franck Daffos démontre encore que le mystère est loin d’être inexistant - bien au contraire - et qu’il suffit de se donner la peine de reconstituer patiemment le puzzle, pour qu’apparaisse enfin l’image cohérente et parfaitement réaliste d’une énigme ancestrale qui prend principalement sa source dans le XVIIe siècle des Bergers d’Arcadie de Nicolas Poussin et du surintendant des finances de Louis XIV, un certain… Nicolas Fouquet....

 

Les interviews de Franck Daffos sont ici :

http://www.editions-arqa.com/editions-arqa/spip.php?article2891
http://www.editions-arqa.com/editions-arqa/spip.php?article2892
http://www.editions-arqa.com/editions-arqa/spip.php?article2904

 



Par Franck Daffos et Didier Héricart de Thury
Editions ARQA



Ombres et lumières sur Rennes-le-Château...
Editions ARQA



Le Prieuré de Sion
par Doumergue et Garnier
Editions ARQA

Le Secret Dévoilé
par Christian Doumergue
 

Par George H. Kiess
Editions ARQA

Le secret dérobé
Par Franck Daffos
Editions ARQA

Le puzzle reconstitué
Par Franck Daffos
Editions ARQA

 
 

Un peu de rêve...

    Par ces temps de fond de crise, alors que nous entrons dans l’hiver, il ne faut pas hésiter à se laisser emporter par quelques rêves… Pour qui la respecte, Rennes sait offrir cette magie qui lui est propre… Au détour d’un chemin, à un endroit très particulier, sous un épais lit de feuilles et de débris, un soupirail fait de deux énormes dalles jointives et placées horizontalement, nous prouvent que Boudet était très bien informé… Mais est-il encore besoin de le prouver ?

 
La Sainte Baume... Un reliquaire bien gênant...
 
   Nous ne verrons malheureusement plus la face cachée du reliquaire de la Sainte Baume qui permit de rebondir sur l'affaire de Rennes. Objet certainement de nombreuses interrogations des pèlerins et surtout de quelques chercheurs un peu trop curieux, la précieuse orfèvrerie a été définitivement retournée. Elle ne présente dorénavant que son côté conforme aux Evangiles... On y découvre Marie-Madeleine portée par les anges et priant aux pieds de Jésus. Tout est rentré dans l'ordre... Preuve aussi que le reliquaire dérange...

   Les moines dominicains, gardiens de la grotte sacrée, seraient-ils tombés sur une description du sulfureux reliquaire ? C'est bien possible... Le fait est que depuis 2013, les visiteurs de la Sainte Baume ne peuvent plus admirer le merveilleux message laissé par Thomas Joseph Armand Caillat en 1889. L'orfèvre lyonnais très apprécié et spécialisé dans l’art religieux, obtint d’ailleurs le Grand Prix d’Orfèvrerie le 22 juin 1890 et figura à l'Exposition Universelle de Paris de 1889.

   Heureusement il nous reste les photos qui attestent de cette gravure plutôt décalée avec la version biblique officielle... 


Le reliquaire de la Sainte Baume, retourné à partir de 2013

Détail du reliquaire visible depuis 2013... et conforme aux Evangiles...

 

Détail du reliquaire - Cette face a été occultée à partir de l'année 2013
On y découvrait un corps embaumé et auprès de lui, la Vierge Marie en prière, accompagnée
du petit groupe dont Marie-Madeleine, dans la barque qui s'échoua selon la légende,
à Saintes-Maries-de-la-Mer... non loin du Razès...

 
Dernières parutions sur le site...
 

 
L'histoire de RLC c'est aussi... une gare!
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Rennes-Le-Ch?teau Archive Index du Forum -> Le village de Rennes-Le-Ch?teau et ses environs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
brunelin



Inscrit le: 23 Oct 2006
Messages: 1658
Localisation: LANGUEDOC

MessagePosté le: Lun Avr 18, 2011 5:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

confus68 salut olivier, je vois que ?a phosphore ...............mais les questionnements sont valables et pas inint?ressants

Marisa commence ? ?tre mobile............nous allons pouvoir aller ? rennes

amiti
_________________
"l'abb? BOUDET connait un secret qui pourrait engendrer de grands bouleversements"
courrier du r?v?rend p?re VANNIER
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
T.L.LUBERON



Inscrit le: 20 Mar 2011
Messages: 134
Localisation: Limousin

MessagePosté le: Mar Avr 19, 2011 12:47 am    Sujet du message: D?j? ? Répondre en citant

D?j? ?
"Alors s'il y en a qui se sentent vis?s ou ulc?r?s par ce que j'en dis ... etc."
Or donc, la premi?re victime ?
Mais, sans blague, d?sol?, je n'y suis pour rien si les mots ont un sens en fran?ais. Ce n'est pas moi qui invente uniquement pour te faire hurler. Et c'est bien que tu t'en aper?oive que la langue a un sens. Vaut mieux tard que jamais. Les chiffres et les nombres aussi ont un sens. On, appelle ?a de la rigueur, que de reconnaitre cette contrainte incontournable. Ce que tu nommes ?sot?risme n'est donc pas de l'?sot?risme. C'est donc une faute que d'?tre paresseux ? ce point : ne pas vouloir inventer un autre mot que celui ci. OK, c'est bien plus commode, je reconnais ... mais ainsi on trompe son monde et on se trompe soi m?me. Vas-y, cherche, puisque tu es chercheur, c'est aussi ton boulot ! Remue tes neurones ! D?graisse, d?graisse ! Je ne t'engueule pas, c'est de l'humour. C'est mon humour. Mais en as tu, de l'humour ? Sans aucun doute que oui, alors vas y, l?che toi!
T.L.LUBERON
_________________
T.L.LUBERON
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
T.L.LUBERON



Inscrit le: 20 Mar 2011
Messages: 134
Localisation: Limousin

MessagePosté le: Mar Avr 19, 2011 8:31 am    Sujet du message: Esor?rime, le ens des mots. Répondre en citant

Esot?risme et ?sot?rique, le sens des mots.

J?ai donc fait le tour des bons vieux dicos tra?nant dans mes archives et ceux pr?sents en ligne, en cherchant les mots ?sot?risme et ?sot?rique.
Ces deux termes sont tout ? fait inexistants en vieux fran?ais, en Fran?ais moyen et naturellement dans les vieux dictionnaires fran?ais ! Ils n?apparaissent que tr?s tardivement au dix neuvi?me si?cle dans le dictionnaire de l?Acad?mie !
Le tr?s savant et comp?tant Alain Rey affirme justement dans son dictionnaire historique de la langue fran?aise (un bijou que tout lettr? digne de ce nom se devrait d?avoir en permanence ? son chevet !), que ?sot?rique est un emprunt savant (1752, ?zot?rique, Tr?voux) au grec ESOTERIKOS, ? de l?int?rieur, de l?intimit? et r?server aux seuls adeptes ?. ? ? Le terme substantiv? a d?sign? les partisans de la doctrine de Pythagore ?.
Le mot est introduit en fran?ais au dix huiti?me si?cle comme terme de philosophie pour qualifier l?enseignement profess? au sein de certaines ?coles de la Gr?ce antique, r?serv?es aux seuls initi?s (la doctrine ?sot?rique de Pythagore, de Platon).
Dix neuvi?me si?cle, sens : nom technique d?obscur, herm?tique (1890/en parlant du langage de la po?sie).
Les autres grands dictionnaires ne disent pas autre chose, ni mieux !
Littr? : la r?f?rence supr?me : ?dition originale papier que je poss?de : ? Doctrine secr?te que certains philosophes de l?antiquit? communiquaient qu?? un petit nombre de leurs disciples. ?
Bon, ? part ?a, ou aura mis au vingti?me si?cle ce respectable mot technique et didactique ? toutes et ? n?importe quelles sauces et souvent ? des fins peu avouables. C?est ce que j?appelle par d?rision l??sot?risme de cuisines ou si vous aimez mieux, de salles de bains, pour ne pas dire carr?ment de W.C.
Tiens, une citation du v?n?rable dico TLF, qui me plait bien :
? Le PARANO?AQUE affectionne l??sot?risme, la divagation philosophique, les pi?ces ? th?ses, les sciences occultes (MOUNIER, trait? des caract?res, 1946 page 552.). Int?ressant, non ?
Quand aux F.M. (dont je ne fais pas partie), je suis certain aussi qu?ils placent leurs sources initiatiques (?sot?riques) exclusivement dans l?antiquit?. C?est un fait, que cela plaise ou non.
Et un initi?, se doit de tenir l?anonymat et le secret. Que cela plaise ou non. On l?imagine mal venir ferrailler ou exhiber sa science et son ego sur les forums ! A moins qu?il ne soit un imposteur ou un parano?aque. Ce n?est pas moi qui l?ai dit.
T.L.LUBERON
_________________
T.L.LUBERON
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
patrice



Inscrit le: 11 Mai 2007
Messages: 246

MessagePosté le: Mar Avr 19, 2011 2:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour l'instant , TL , je retiendrais de toi cette phrase magistrale:
"Il ne faut rien jeter ? priori et ?tre attentif aux recherches de l'autre, surtout si celles de l'autre ne correspondent pas du tout ? nos th?ories. Paradoxal ? Oui, mais paradoxale est la sagesse! La v?rit? vient souvent chez celui que nous croyons ?tre dans l'erreur"

Elle sied parfaitement ? cette ?nigme ou personne ne maitrise grand chose;
Le reste de tes posts n'a h?las pas la qualit? d'ouverture de cette phrase ; Trop de rejets ? mon sens;

Cordialement et bonnes recherches puisque ce sera mon dernier post ici pour l'instant.
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
T.L.LUBERON



Inscrit le: 20 Mar 2011
Messages: 134
Localisation: Limousin

MessagePosté le: Mar Avr 19, 2011 3:21 pm    Sujet du message: Pragmatisme. Répondre en citant

O.K. Patrice.
Mais voila, au bout de plusieurs d?cennies de recherches, je me trouve avec une belle compilation de r?sultats pour la plus part in?dits. En vue de la derni?re ligne droite, et qu?il faut bien conclure un jour, je m?attache ? ne plus me disperser et ? resserrer les plans de mes ultimes recherches. Est-ce de la fermeture ou de l?exclusion, je n?en sais rien, je dirais que c?est un choix r?fl?chi, m?r et pragmatique. Tu l?as devin?, je ne suis pas un petit nouveau en nos affaires et commen?ant ? me faire vieux, je me concentre sur mes acquis tout en restant tr?s curieux de l?environnement humain et de l??tat d?esprit des chercheurs.
Voila, voila.
Sache aussi que je corresponds parfois avec M.P. et que je le consid?re comme une t?te de cochon (il le sait, que je dis ?a !), mais aussi je r?p?te que ce mec l? a quelque fois des intuitions purement lumineuses.
Bon vents.
T.L.LUBERON
_________________
T.L.LUBERON
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
brunelin



Inscrit le: 23 Oct 2006
Messages: 1658
Localisation: LANGUEDOC

MessagePosté le: Mar Avr 19, 2011 3:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Quand aux F.M. (dont je ne fais pas partie), je suis certain aussi qu?ils placent leurs sources initiatiques (?sot?riques) exclusivement dans l?antiquit?. C?est un fait, que cela plaise ou non.

que ?a vous plaise ou non ! Very Happy Very Happy .......(pour vous paraphraser)
et si toutefois vous me le permettez, le mot "exclusivement" me g?ne....................
la ma?onnerie se r?f?re bien ?videmment ? des sources initiatiques venues d'autres ?poques que celle de l'antiquit? , heureusement !
savez vous par exemple que certaines ob?diences basent leur enseignement sur l'?tude des symboles des b?tisseurs du Moyen Age et ces symboles d?passent largement le cadre de l'antiquit?................
simplement cet exemple ............................. j'en passe et des meilleurs

cordialement
_________________
"l'abb? BOUDET connait un secret qui pourrait engendrer de grands bouleversements"
courrier du r?v?rend p?re VANNIER
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
T.L.LUBERON



Inscrit le: 20 Mar 2011
Messages: 134
Localisation: Limousin

MessagePosté le: Mar Avr 19, 2011 10:42 pm    Sujet du message: Que ?a vous plaise ou non. Répondre en citant

Hou, l? ! Dur d??viter la pol?mique avec vous autres, m?me si on ne le veut pas ! Quelle nervosit? ? fleur de peau ! Tous ?corch?s vifs ! Remarque que je ne r?pugne pas ce genre d?exercice et de joute, alors pourquoi pas. Alors je permets tout, allez y tous quand vous voulez ! Foncez moi dans le lard ! Mais sachez que je ne roule que pour moi et que pour le plaisir de la confrontation. Libre comme l?air et que j?aime bien m?amuser.
L??sot?risme F.M. s?inspire (pour ce qu?il en reste, pas b?zef en v?rit?, car la Tradition est de plus en plus n?glig?e chez eux, comme partout, d?ailleurs !) du Compagnonnage du Moyen-?ge, oui da. Tout le monde le sait.
Mais qu?elles ?taient justement les r?f?rences de ces groupes et mouvances au Moyen-?ge, ? ton avis, Jean Brunelin ?
Ben c??tait purement et simplement les m?mes philosophes de l?antiquit?, mon grand malin, dont on parlait tout ? l?heure ! Ben oui, tu ne vas pas me dire que tu ne le savais pas ?! Alors, r?fl?chi un petit coup avant de t?emballer, oui, on en est toujours donc ? l?antiquit? chez les F.M., Grecque et ?gyptienne, rien de chang? sous le soleil comme nous le rappelait si gentiment l?abb? Boudet qui savait mieux que nous de quoi il parlait. Et il se trouve que je suis particuli?rement bien inform? de cette culture F.M., car je suis entour? depuis 50 ans de F.M, de diverses ob?diences qui me parlent volontiers parce qu?ils savent que cela m?int?resse et qui me font lire leurs planches et celles de leurs meilleurs frangins. Voila. Et que cela plaise ou non cela en est ainsi. Et la terre tournera toujours. Tout le reste n?est que billeves?es et litt?rature.
T.L.LUBERON
_________________
T.L.LUBERON
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
brunelin



Inscrit le: 23 Oct 2006
Messages: 1658
Localisation: LANGUEDOC

MessagePosté le: Mer Avr 20, 2011 9:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

luberon
Citation:
Hou, l? ! Dur d??viter la pol?mique avec vous autres

ou voyez vous une once de pol?mique dans ma r?ponse pr?c?dente ? moi je vois une simple r?ponse confus8
Citation:
Et que cela plaise ou non cela en est ainsi.

pourquoi dites vous toujours cette phrase, n'est ce pas un moyen de vouloir affirmer que votre v?rit? est sans appel..............
ce n'est pas une bonne fa?on d'appr?hender une discussion raisonnable
quant ? la FM, vous parlez de ce que vous ne connaissez pas, vous le dites vous m?me en vous d?fendant d'appartenir ? cette soci?te......................donc si vous n'?tes pas FM, vous ne savez pas
Citation:
L??sot?risme F.M. s?inspire (pour ce qu?il en reste, pas b?zef en v?rit?,

que savez vous de cela, sachez tout de m?me que la ma?onnerie est une chose plurielle, il y a de grandes diff?rence entre les diff?rentes ob?diences, faire un amalgame et tirer des conclusions hative sur la ma?onnerie comme vous le faites est une profonde erreur
il y a pourtant une ob?dience qui traite de philosophies venant de l'antiquit?, principalement egyptienne, peut ?tre ne vous r?f?rez vous que de cette ob?dience

Citation:
L??sot?risme F.M. s?inspire du Compagnonnage du Moyen-?ge, oui da. Tout le monde le sait. Ben c??tait purement et simplement les m?mes philosophes de l?antiquit?, mon grand malin, dont on parlait tout ? l?heure !
Mais qu?elles ?taient justement les r?f?rences de ces groupes et mouvances au Moyen-?ge, ? ton avis, Jean Brunelin ?

?tant un amoureux de toute chose qui concerne les secrets des batisseurs et l'art du trait, je vous r?pondrais qu'une grande partie des connaissances des compagnons en ce qui concerne la g?om?trie venait des arabes via des courants dont vous connaissez sans doute l'origine
Citation:
Ben c??tait purement et simplement les m?mes philosophes de l?antiquit?, mon grand malin, dont on parlait tout ? l?heure !

je n'ai pas envie de m'?tendre l? dessus mais permettez moi de ne pas ?tre d'accord avec vous
Citation:
Ben oui, tu ne vas pas me dire que tu ne le savais pas ?! Alors, r?fl?chi un petit coup avant de t?emballer, oui, on en est toujours donc ? l?antiquit? chez les F.M.,

? vous de voir, cela n'engage que vous.............vous montrez trop de certitude dans vos affirmations, je vais vous dire franchent, je me trouve totalement ? l'opos? car je pense pour ma part que plus j'avance dans la connaissance et plus je me rends compte que je ne sais rien

voila monsieur luberon ce que j'en pense, en toute cordialit
_________________
"l'abb? BOUDET connait un secret qui pourrait engendrer de grands bouleversements"
courrier du r?v?rend p?re VANNIER
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
T.L.LUBERON



Inscrit le: 20 Mar 2011
Messages: 134
Localisation: Limousin

MessagePosté le: Mer Avr 20, 2011 12:05 pm    Sujet du message: Ah, les Arabes ! Répondre en citant

Merci pour ta r?ponse, Jean.
Comment je connais le d?clin de l??sot?risme, comme celui des anciennes traditions sacr?es chez les FM ? Ce sont justement beaucoup d?entre eux qui le d?plorent et certains s?en plaignent am?rement au point de cr?er de nouvelles loges pour r?tablir entre eux la bonne vieille Tradition. J?en parle avec eux, assez r?guli?rement, qui paum?s dans des loges d?incultes (qui ne l??taient pas il y a 35 ans) s?ennuient ?norm?ment. C?est un gros probl?me. Mais il parait que parmi les nouvelles recrues, beaucoup r?clament le retour ? la ? Connaissance ?. Alors ?
Non, je ne suis pas F.M. mais j?en sais l?-dessus beaucoup plus que 90 pour cent des G.O basiques et bon teint actuels, qui s?en moquent et n?ont aucune culture traditionnelles (et quelque fois, aucune culture du tout !), sont uniquement des ? sp?culatifs ? au sens le plus vulgaire du terme !!! Avec ceux-ci je n?ai aucun rapport. On n?a rien ? se dire. Je m?prise. Ils repr?sentent aujourd?hui une majorit? ?crasant parce qu?influente. C?est le monde ? l?envers.
Une grande partie du savoir des constructeurs du Moyen-?ge provenait des Arabes ?!? Mouais ? mais les Arabes tenaient leurs connaissances des ?gyptiens, des Grecs, de toutes les belles civilisations orientales, comme finalement la leur, de grande civilisation, sut adopter et cultiver les maths, l?astronomie, l?architecture, l?art d?coratif v?hiculant des symboliques fortes ? mais n?oublie pas un fait historique incontournable, il aura fallu en Europe attendre la Renaissance Italienne pour que l?on d?crypte enfin les grimoire des Orientaux Arabes ! ? Et les Italiens diffus?rent cette connaissance en tout l?Occident chr?tien. Donc il faut relativiser. Cette connaissance ?tait lettre morte pour les compagnons b?tisseurs des cath?drales. Ils connaissaient Pythagore, la base m?me de la connaissance F.M., le socle et les racines de la Connaissance. Pour le reste il fallut attendre des temps relativement modernes. Faut pas tout m?langer ni agglom?rer et savoir s?lectionner ses lectures. Attention ? la propagande et aux manipulations ! On raconte n?importe quoi sur certaines ?ditions
Enfin, ce n?est pas le fait de notre c?t?, que de s??tre frott? aux Sarazins pendant les croisades qui permit la divulgation de leurs sciences ! ?glise catholique interdisait et censurait toute lumi?re venue des musulmans !!! Le diable ! Ne filtraient que fort peu de choses.
Mais en r?sum?, l?immense culture Arabe avait pour m?re l?Antiquit? ! On n?en sort pas ! C?est l?Histoire.
Tu demandes pourquoi je dis souvent ? et que cela plaise ou non ? ? Alors l?, je crois qu?il faut que je m?explique avant de passer pour un vieux facho ! C?est de l?humour au second degr?, une paraphrase de la signature du grand chroniqueur humoriste et romancier, Alexandre Vialatte, traducteur de Kafka, qui terminait ses chroniques par cette phrase ? Et c?est ainsi qu?Allah est grand ! ? Heureux temps. On f?te ces temps (tristes !) ci, le centenaire de sa naissance. C??tait un g?nie.
Rassure toi, j?aime qu?on ne soit pas d?accord avec moi ? les gens toujours d?accord sont des ennuyeux, des hypocrites ou des endormis.
Seul l?Honn?te homme de la Renaissance pouvait ? la rigueur se vanter de tout savoir. Maintenant le savoir est trop complexe et touffu, une affaire de sp?cialistes ? donc le savoir se trouvant tellement dispers? qu?il en est finalement en danger, car fragilis? !
T.L.LUBERON.
_________________
T.L.LUBERON
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
F.POUS



Inscrit le: 24 Oct 2006
Messages: 806
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Jeu Mai 19, 2011 11:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour celles et ceux que ?a int?resse, voici publi?s les horaires de trains du 25 juin 1905, date de l'excursion des membres de la SESA o? ces derniers emprunt?rent le chemin de fer de Carcassonne ? Couiza :

http://trainsmp.free.fr/autre-RLC/page3005.html

Cordialement,
F.POUS
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
olivier



Inscrit le: 24 Oct 2006
Messages: 307
Localisation: entre Aix et Marseille, toujours pr?s d'un arbre

MessagePosté le: Jeu Mai 19, 2011 8:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

salut Fran?ois

merci pour le partage

il y a pas mal de temps je t'avais demand? si tu n'avais les horaires du 31 octobre / 1er novembre 1897.
j'aurais aim? comparer l'horaire pr?sum? de l'assassinat de Gelis avec les provenances ferroviaires voire les d?parts de cette nuit l?.

puisque je vois que tu publies au sujet de horaires de train , je retente ma chance Wink
_________________
La diff?rence entre le g?nie et la b?tise, c'est que le g?nie a ses limites.
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
F.POUS



Inscrit le: 24 Oct 2006
Messages: 806
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Ven Mai 20, 2011 8:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Olivier,

Je ne poss?de pas les horaires de 1897.
Mais n'oublie pas que Couiza est une petite gare de campagne.
La nuit il ne devait pas y avoir beaucoup de trains ! Les horaires devaient ressembler ? ceux de 1905.
Et en 1905 tu vois que le dernier train de la journ?e pour Carcassonne partait ? ... 19h41 !

Bien cordialement,
F.POUS
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
olivier



Inscrit le: 24 Oct 2006
Messages: 307
Localisation: entre Aix et Marseille, toujours pr?s d'un arbre

MessagePosté le: Dim Mai 22, 2011 7:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

merci Fran?ois
_________________
La diff?rence entre le g?nie et la b?tise, c'est que le g?nie a ses limites.
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Rennes-Le-Ch?teau Archive Index du Forum -> Le village de Rennes-Le-Ch?teau et ses environs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com- Design Copyright © Rennes-Le-Château Archive