> Autres études

 

 

L'Axe Majeur   3/3
Quand la Tour Triangle joue avec l'Axe

Rennes‑Le‑Château ou l'histoire d'un grand secret

 

 

 

 Nul ne peut ignorer l'empreinte politique que laissa François Mitterrand tout au long de ses deux septennats de 1981 à 1995.

 

 Le personnage politique est complexe et souvent entouré de paradoxes. Mais surtout une facette reste peu connue, celle d'un grand bâtisseur qui aimait les projets pharaoniques et les références symboliques.

 

Du Louvre au Parc de la Villette, en passant par la Grande Arche, le visage de Paris fut incontestablement modifié sous son impulsion présidentielle. Les motivations furent souvent culturelles, mais certains projets amènent plus de questions qu'autre chose, surtout si des liens avec l'affaire de Rennes sont décelables.

 

C'est le cas de l'Axe Majeur...


L'Axe Majeur, un projet pharaonique...

 

Sommaire

 

   L'Axe Majeur, un grand projet mais pour quel usage ?

   Une énigme initiatique... Allons plus loin...

   Quand la Tour‑Triangle joue avec l'Axe

 

 

Le projet Tour‑Triangle

   Depuis longtemps dans les cartons, le projet de la TourTriangle à Paris a été finalement validé fin juin 2015. Le Conseil de Paris a en effet approuvé à une courte majorité ce nouveau projet, grâce au revirement de plusieurs élus.

 

   Voici donc que le Phénix triangulaire renaît sous un nouveau nom... la TourTriangle 2... ? Hé oui... Il y avait avant cela un autre projet.... La TourTriangle 1...

 

   Il faut dire que le sujet divise. Le Conseil de Paris avait déjà rejeté cette Tour en novembre 2014, lors d'un vote à bulletins secrets contesté par la maire, au motif que des élus avaient exhibé leur bulletin. Ce n'était que partie remise... car la Tour devait être construite...

 

   Nous avions oublié le temps du bâtisseur François Mitterrand où les projets grandioses fleurissaient dans la capitale. Mais à l'époque, la portée symbolique de ces travaux de la démesure passait sous silence, occulté par des budgets très contestés et des intérêts culturels souvent mal compris. Voici qu'en 2015 un nouvel exemple de construction pharaonique reprend sous nos yeux... Profitons‑en...

Le projet Tour‑Triangle 2

 

   Depuis le début, ce projet triangle suscite en effet une vive contestation de la part des élus écologistes parisiens, pour qui la tour serait trop gourmande en énergie. Construite de verre et d'acier, une belle image de synthèse sur papier glacé devait séduire les Parisiens. Elle sera légère, transparente, écologique, créatrice d’emplois, etc... Voilà ce que Delanoë, l'ancien maire de Paris, désirait plus que tout pour sa chère capitale. Le problème est que personne ne comprit la logique économique et financière. Ce qui est sûr, c'est qu'elle fut imposée sans aucune concertation réelle ni aucune information claire donnée aux Parisiens autres qu'une opération d'intox assortie d'une bonne publicité médiatique. C'était en 2014...

 

   Et en 2015 ? Le projet essuie également les foudres du Collectif opposé à la TourTriangle qui regroupe plusieurs associations soucieuses de défendre le patrimoine architectural. Il y a aussi les Parisiens qui ne voient dans cette construction aucune utilité pour leur ville, si ce n'est une opération de prestige et une belle transaction financière. Jugez plutôt...

 

  Les travaux devraient couter en première estimation 550 millions d'euros pour une tour haute de 180m.

 

  La tour dessinée par les architectes Jacques Herzog et Thierry de Meuron, sera le troisième plus haut édifice de Paris après la Tour Eiffel et la Tour Montparnasse.

 

  La tour sera essentiellement un immeuble constitué de 77 000 m2 de bureaux et plus de 2000 m2 d'espace "co‑working".

 

  La tour intègre un centre de conférence. Quelques espaces sont toutefois ouverts au public avec un atrium et des commerces en bas de l'immeuble.

 

  Un restaurant panoramique existe au sommet.

 

  Un palace quatre étoiles occupe cinq étages (120 chambres sur 7700 m2)

 

La tour s'affiche comme étant la plus écologique au monde. La haute technologie est au rendez‑vous pour faire des économies d'énergie dans tous les domaines.

 

   Bref les grands moyens médiatiques et financiers ont été mis en place pour faire taire les mauvaises langues. On pourra toujours s'interroger sur l'utilité de bureaux supplémentaires dans un Paris déjà rempli de locaux vides. Mais le propos de cette page n'est pas la polémique... 


La Tour‑Triangle doit rayonner... Prestige oblige...

 

Et son financement ? Quelques chiffres...

 

   La création de la Tour‑Triangle signée par le prestigieux cabinet suisse Herzog et de Meuron devrait couter 550 millions d’euros. Elle est entièrement financée par la société immobilière Unibail‑Rodamenco.

 

 Unibail‑Rodamco est le premier groupe européen coté d'immobilier commercial spécialisé dans les Centres Commerciaux des grandes villes européennes ainsi que dans les bureaux et centres de Congrès‑Expositions à Paris. Le portefeuille du groupe a été valorisé à 34,6 milliards d'euros en 2014

 

   Le groupe détient une liste d'actifs impressionnants comme les Quatre Temps, le Carrousel du Louvre, le Forum des Halles, Carré Sénart, Parly2, Vélizy2, Rosny2, Les Docks 76 à Rouen, Le Centre Alma à Rennes, Euralille à Lille, La Part‑Dieu et Confluence à Lyon, Place d'Arc à Orléans, mais aussi La Maquinista à Barcelone, La Vaguada à Madrid, Donau Zentrum à Vienne, Stadshart Amstelveen à Amsterdam, Nacka Forum à Stockholm, Černý Most à Prague ou encore Arkadia à Varsovie.

 

   Il faut ajouter à ceci sa filiale Viparis qui comprend un parc de 300 000 m² répartis sur 10 sites parisiens : le Parc des expositions de la porte de Versailles, Le Palais des congrès de Paris, le Carrousel du Louvre, le Cnit Paris La Défense, l'Espace Champerret, l'Espace Grande Arche, le Palais des Congrès d'Issy, Paris Nord Villepinte, Paris Le Bourget, et le palais des congrès de Versailles.

 

   Enfin le groupe dispose du plus grand portefeuille en développement de l'industrie, avec des projets de bureaux à Paris et à La Défense et des projets d'extensions ou de nouveaux centres commerciaux en France. Ce portefeuille d'environ 8 milliards d'Euros fin couvre 1,5 million de m².

 

Ou est située la Tour‑Triangle ?

   Pour bien comprendre ce qui suit, il faut d'abord situer précisément la tour dans Paris... Son adresse : 1 place de la Porte de Versailles à Paris

 

 


Emplacement exact de la Tour‑Triangle (source officielle Triangle 2)

 

   Coincée entre deux bâtiments du Parc des Expositions, elle longe l'avenue Ernest Renan et l'un de ses côtés touche le boulevard Périphérique. De l'autre se trouve le dôme du Palais des Sports. Curieux endroit pour édifier une tour de bureaux qui doit représenter le prestige de la capitale... Que viennent faire un palace et des milliers de m2 de bureaux au pied du Palais des Sports ?


Localisation exacte de la Tour‑Triangle dans le Parc des Expositions de Versailles

 

   La localisation étant effectuée, il est maintenant temps de mettre en application l'Axe Majeur et son système de visée.

   Traçons un axe qui traverse à la fois l'obélisque (la tour Belvédère au centre du cadran solaire) de l'Axe Majeur et le centre de la Tour‑Triangle... Cet axe est orienté nord‑ouest / sud‑est... et les deux constructions sont distantes d'environ 30,1 km


L'Axe entre l'obélisque de l'Axe Majeur et la Tour‑Triangle

 

Observons de plus près le côté Tour‑Triangle. Vérifions... L'extrémité du tracé est posée sur le point pyramidal haut de la tour.


L'axe côté Tour‑Triangle

 

   Allons voir maintenant côté Axe Majeur à Cergy... Pas besoin de beaucoup de démonstrations pour s'apercevoir que le tracé s'aligne avec l'Axe Majeur...


L'Axe Majeur est parfaitement orienté sur la Tour‑Triangle

 

   Rapprochons‑nous... Voyez‑vous l'arc et sa flèche ? L'ile ronde représente symboliquement la cible. L'Axe Majeur sert à décocher des flèches vers des cibles très particulières, et selon des règles qu'il faut respecter... Ici c'est la Tour‑Triangle qui est visée...

  Coïncidence que tout ceci... dirons encore les farouches opposants aux tireurs de traits... Après tout un axe traverse obligatoirement un édifice...

   Calculons le taux d'erreur, c'est-à-dire le rapport entre la distance et l'écart admis avec la cible. Si l'on suppose que l'Axe traverse la tour à plus ou moins 100 mètres, le taux d'erreur devient :

Taux = Marge d'erreur (0,1 km) / Distance (30,1 km) = 3,3 x 10‑6

   Autrement dit, la Tour‑Triangle est placée sur l'Axe Majeur avec une précision de l'ordre du millionième... ce qui représente une marge d'erreur plus qu'impressionnante...


L'arc de l'Axe Majeur vise la Tour‑Triangle

 

   Bien sûr ceci ne manque pas de soulever quelques questions... La TourTriangle atelle été positionnée en fonction de l'Axe Majeur ? Le projet étaitil tracé de longue date ? Ou bien est‑ce que tout ceci n'est simplement qu'une très belle coïncidence ?...

   Traçons une ligne qui longe le profil de la Tour‑Triangle... Là encore une autre surprise attend...


Où mène l'axe qui longe le profile de la Tour‑Triangle ?

 

   La droite traverse littéralement la pyramide inversée du Louvre. La Tour‑Triangle a t‑elle été aussi savamment orientée ? Encore une fois, pure coïncidence bien sûr...


La droite qui longe le profil de la tour traverse la pyramide inversée
du Louvre avec une précision étonnante

 

   L'étude officielle nous apprend d'ailleurs que cette orientation a été ingénieusement calculée en tenant compte de la projection des ombres et afin de géner le moins possible les riverains, comme l'indique l'extrait d'une enquête officielle :

   "Seuls 12 immeubles (environ 100 appartements) du boulevard Victor sont concernés par une ombre de 30 à 40 min par jour en moyenne sur l’année. En été : aucune ombre portée. La forme de Triangle 2 et son orientation ont permis de supprimer la totalité des ombres portées sur les immeubles d’habitation voisins. En moyenne sur l’année, aucun riverain n’est concerné par une ombre de plus de 40 minutes par jour."

   Evidemment, si l'on admet que cette orientation a été en fait calculée sur la pyramide inversée du Louvre, cela créé un doute abyssale à propos de toutes les informations officielles données au public et aux médias...  

   La Tour‑Triangle est finalement bien plus qu'un simple immeuble de bureaux. Sa portée est avant tout symbolique et s'intègre dans un vaste montage topographique qui peu à peu se construit dans notre univers urbain et interurbain. Quelle est la finalité de cette toile cartographique  ? 


La Tour‑Triangle... Un phare tout en symbole dans la nuit

 

   La Tour‑Triangle rejoint non seulement la pyramide inversée du Louvre, mais également un autre symbole bien connu des initiés... la pyramide et son œil présent sur le billet de un dollar américain... le triangle de la Providence...

   Il ne restera plus qu'à poser sur son sommet une puissante lumière et Paris aura enfin son phare triangle, sa pyramide Illuminati...

   La Tour‑Triangle  serait‑elle le seul exemple ? Bien sûr non... Toulouse a aussi son symbole initiatique...

 

la Pyramide de Blagnac


Le triangle de la Providence sur
le billet de un dollar

 


Le Belvédère alias l'obélisque d'où part l'Axe Majeur... Il se comporte comme une table d'orientation, mais attention il a ses propres règles...

 

  La construction de la TourTriangle n'est que la partie visible d'un chantier titanesque engagé il y a bien longtemps. Le cercle des églises autour de RennesleChâteau en est une démonstration éclatante de ce savoir perdu, mais qui se poursuit dans l'ombre. Ces constructions respectent l'œuvre des bâtisseurs et ne cessent de s'étendre de siècle en siècle. L'Axe Majeur est le révélateur qui a permit de mettre en lumière cette toile topographique monumentale...  

 

Il suffit de rappeler cette description officielle faite à propos de l'Axe Majeur
pour avoir la preuve de l'existence de cette toile :

 

L'Axe Majeur conçu par l'architecte espagnol Ricardo Bofill et l'artiste Dani Karavan en 1985 est un parcours urbain de 3 km en direction
de l'Oise et de Paris. Il est composé de 12 stations
et s'inscrit dans une histoire, celle des grands tracés.
..


L'Axe Majeur vu depuis l'obélisque... Au loin... à 30 km...
l'Axe transperce la Tour Triangle... Une Tour Pyramide tout un symbole...

  

 

 

 

    

Copyright © - Tous droits réservés - Jean-Pierre Garcia - http://www.rennes-le-chateau-archive.com